Benjamin STEENS

Le 30/07/2017 à 19h30 Cathédrale Saint-Vincent Tarif : 5 € Tarif réduit (*): 5 €

Programme

Carolus LUYTHON

1557 – 1620

Ricercar 

 

Eustache du CAUROY

1549 – 1609

( Transcription André Isoir)

5 fantaisies à 3, 4 et 5 voix sur une Jeune Fillette 

29eme Fantasie sur Une Jeune Fillette, à 3

30eme Fantasie, deuxieme partie, à 3

31eme Fantasie, troisieme partie,  à 4

32eme Fantasie, quatrieme partie, à 4

33emeFantasie, derniere partie, à 5

 

Jean-Sébastien BACH

1685- 1750

Pièce D’orgue BWV 571

Choral Schmücke dich, o liebe Seele BWV 654

 

Nicolas de GRIGNY

1672 – 1703

Extraits de la Messe

  • Plein jeu en taille

  • Fugue à 5

  • Duo

  • Tièrce en taille

  • Dialogue sur les Grands Jeux

 

Bela Bartok

1881 – 1945

(transcription André Isoir)

Danses Roumaines

Présentation

Né à Bonheiden (Belgique), il a étudié la Musicologie à l’Université de Louvain et à Paris-IV Sorbonne où il a obtenu une Maîtrise en 1994. Après ses études dans la classe de François-Henri Houbart (Orléans), il a obtenu en 1999 son Premier Prix de Basse-Continue dans la classe de Béatrice Berstel au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Benjamin-Joseph STEENS y a reçu en juin 2000 à l’unanimité son Diplôme Supérieur de Formation d’Orgue dans la classe de Michel Bouvard et Olivier Latry ainsi que celui de Clavecin dans la classe d’Olivier Baumont en juin 2003.

 

Titulaire des grandes orgues Cattiaux de la Basilique Saint-Remi de Reims, il enseigne l’orgue, le clavecin et la basse continue au conservatoire de Levallois. Il est également professeur de musique ancienne au Conservatoire à Rayonnement Régional de Reims, et professeur de clavicorde au sein du Master Interprétation des Musiques Anciennes pianoforte de la Sorbonne.

 

Sa discographie comporte plusieurs CD réalisés pour le Label Epr-classic. En 2007 est paru le CD/DVD Bach – Buxtehude aux grandes orgues de Saint-Martin de Vertus et de Saint-Remi de Reims. Ses enregistrements au clavicorde : les Variations Goldberg de J.S. Bach (2010) et Bach and Sons, sonates pour flûte et clavier obligé de la famille Bach avec Jacques-Antoine Bresch au traverso (2011) remportent un vif succès public et son plébiscitées par la critique internationale.

(*) Sur présentation d'un justificatif.