Dixit Dominus et concerto pour orgue de Haendel

Le 10/08/2007 à 21h00 Église Sainte-Croix Tarif : 25 € Tarif réduit (*):  €

Programme

            L’ensemble Le Palais royal regroupe un chœur de jeunes chanteurs spécialisés dans l’interprétation de la musique ancienne et un orchestre baroque professionnel. Après avoir donné plus de 150 concerts avec une dizaine d’orchestres français et étrangers, Jean-Philippe Sarcos a fait le choix de travailler avec son propre orchestre professionnel pour accomplir un travail en profondeur et présenter des interprétations plus personnelles. Spécialistes du baroque, les musiciens de l’orchestre de l’ensemble Le Palais royal se sont formés dans les plus grands ensembles de musique ancienne (Musica Antiqua Köln, La Petite Bande, Les Arts Florissants, Les Musiciens du Louvre…). Les instrumentistes jouent exclusivement sur instruments anciens (baroques ou classiques) et portent une grande attention à l’authenticité stylistique.

            Au cours des répétitions et des concerts, instrumentistes et chanteurs s’écoutent et apprennent à travailler ensemble. Cette collaboration régulière est source d’un véritable enrichissement mutuel. En effet, de nombreux traités d’interprétation datant de l’époque baroque recommandent aux instrumentistes d’imiter les chanteurs et inversement. L’ensemble Le Palais royal est donc une formation particulièrement complète et équilibrée à l’image des ensembles musicaux qu’entretenaient les cours royales de l’Europe baroque. Il peut ainsi interpréter de façon fidèle et respectueuse une grande partie des oeuvres sacrées et profanes composées en ce temps-là.

            Comme les instruments d’époque, les tenues rouge et blanc que revêtent les chanteurs pour l’interprétation des oeuvres sacrées rappellent celles que portaient leurs prédécesseurs dans les chapelles royales aux XVIIe et XVIIIe siècles. Ces mêmes tenues sont encore portées aujourd’hui par les plus grands chœurs de musique sacrée à travers le monde, que ce soit le chœur de la chapelle Sixtine à Rome, les prestigieuses formations chorales des cathédrales anglaises, autrichiennes ou allemandes ou même le célébrissime Monteverdi Choir que dirige Sir John Eliot Gardiner.

L’interprétation

            Les oeuvres de la période baroque qu’interprète l’ensemble Le Palais royal sont jouées avec un orchestre d’instruments anciens. Ces instruments d’époque, ou fidèles copies, sont différents des instruments que l’on utilise aujourd’hui dans l’orchestre symphonique. Les violons, par exemple, ont des cordes en boyau (et non en acier) et des archets de forme différente ; les timbales ont des peaux animales tendues et non des membranes en plastique ; les trompettes sont plus longues et sans piston… Le diapason, quant à lui, varie selon les époques d’un ou d’un demi-ton plus bas que le diapason moderne.

L’intérêt de cette démarche ne réside pas dans une quelconque recherche nostalgique de l’ancien pour l’ancien. Il ne s’agit pas non plus de se livrer à une reconstitution archéologique, mais plutôt de donner à des musiciens du XXIe siècle les moyens de mieux comprendre et parler le langage d’un compositeur disparu depuis plusieurs siècles. A chaque époque, les instruments, qui n’ont cessé d’évoluer, ont eu des qualités et des défauts caractéristiques. Il apparaît clairement que, pour jouer la musique d’une époque donnée en se rapprochant de ce que souhaitait exprimer le compositeur, c’est l’instrument de cette époque qui permettra de le faire plus facilement sans contresens stylistique.

Avec un violon et un archet baroques, le phrasé, l’articulation, le tempo,l’ornementation d’une oeuvre baroque viennent plus naturellement qu’avec unviolon et un archet modernes ; ainsi, les partitions de Rameau ou de Haendelpeuvent nous émouvoir dans leur langue retrouvée alors qu’avec des instrumentsmodernes elles cherchaient maladroitement à nous parler dans le langage deMahler ou de Ravel.

PROGRAMME

Haendel : Dixit Dominus
                Concerto pour orgue

 

INTERPRETES

Soprane : Joanna MALEWSKI
Alto : François PAGOT
Ténor : Hervé LAMY
Basse :

Organiste : Frédéric DESENCLOS

Ensemble Vocal et Instrumental Le Palais Royal

Direction : Jean-Philippe SARCOS

 

(*) Sur présentation d'un justificatif.