Ensemble Jacques Moderne

Le 16/08/2018 à 21h00 Cathédrale Saint-Vincent Tarif : 26 € Tarif réduit (*): 17 €

Programme

Vêpres Romaines

 

Dans l’Italie de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle, il était fréquent que les œuvres chantées dans les offices religieux soient puisées dans le vaste répertoire musical des chapelles. Ainsi pouvaient se mêler les musiques de plusieurs compositeurs, notamment dans l’office des Vêpres où le chant occupait une place des plus importantes.

Ce programme réunit deux compositeurs majeurs de l’école romaine, Pietro Paolo Bencini qui occupa le prestigieux poste de Maître de Chapelle de la Basilique Saint-Pierre de Rome et Alessandro Scarlatti,  probablement le compositeur le plus populaire en son temps, Maître de Chapelle de la Reine Christine de Suède à San Girolamo della Carita puis à Santa Maria Maggiore de Rome.  Psaumes et Hymnes pour solistes, chœur et basse continue des deux compositeurs alternent, présentant l’éclat des cérémonies romaines.

Pietro Paolo BENCINI

1675-1755

Deus in Adjutorium

Pour chœur et basse continue

 

Antienne : Leva ejus 

soprano

 

Psaume 109 : Dixit Dominus

Pour double chœur et basse continue

 

Antienne : Nigra sum 

alto

 

Alessandro SCARLATTI

1660-1725

Psaume 112 : Laudate Pueri Dominum

Pour 5 soli, chœur et basse continue

 

Paolo Pietro BENCINI

Psaume 111 : Beatus Vir

Pour soprano et alto solo, chœur et basse continue

 

____________________________

Paolo Pietro BENCINI

Antienne : Dum esset Rex in acubito suo 

soprano

 

Alessandro SCARLATTI

Psaume 47 : Lauda Jerusalem

Pour chœur et basse continue

 

Paolo Pietro BENCINI 

Hymne : Ave Maris Stella

Pour soprano solo, chœur et basse continue

 

Alessandro SCARLATTI

Cantique : Magnificat

Pour 5 soli, chœur et basse continue

Présentation

Ensemble Jacques Moderne

 

Dirigé depuis plus de vingt ans par Joël Suhubiette et fondé il y a quarante ans par le musicologue Jean-Pierre Ouvrard, l’Ensemble Jacques Moderne, nourrit des recherches musicologiques, interprète plus de deux siècles de musiques anciennes européennes, des polyphonies de la Renaissance à l’apogée de la musique vocale baroque. Basé à Tours en Région Centre et composé d’un ensemble vocal et instrumental, il se produit dans toute la France, en Europe (Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Espagne, Italie, Tchéquie, Lettonie…) en Amérique latine (tournée de concerts en Colombie), en Asie (concerts à la Folle Journée de Tokyo) et tout dernièrement au Canada.

Bien qu’il continue d’interpréter la polyphonie française, italienne, espagnole et anglaise a cappella du XVIe siècle qui a été longtemps son répertoire de prédilection,  l’Ensemble Jacques Moderne s’attache tout particulièrement aujourd’hui à la musique du XVIIsiècle. Depuis des années, avec Joël Suhubiette, Il a entrepris un long travail, au concert comme au disque, sur le répertoire Italien et sur le répertoire allemand qu’il affectionne tout particulièrement avec de nombreuses œuvres de Schein, Schütz, Buxtehude et Bach. Les quatre derniers enregistrements discographiques de l’ensemble en sont l’illustration avec Jephte de Giacomo Carissimi, le Stabat Mater de Domenico Scarlatti ainsi que les Cantates de Dietrich Buxtehude parus chez Ligia et La Passion selon Saint-Marc de Reinhard Keiser sorti  en 2015 chez Mirare.

Fidèle à son parcours, l’Ensemble Jacques Moderne partage son activité artistique entre la diffusion d’œuvres inconnues, oubliées, parfois non éditées (comme en témoignent ses enregistrements de Regnard, Mouton, Tabart, Gagliano, Bassano, et Keiser) et l’interprétation du répertoire des grands maîtres que sont Monteverdi (Orféo, Vêpres à la Vierge, Selva Morale, madrigaux), Charpentier (Te DeumMotets), Purcell (King Arthur, Didon et Enée, Odes à Sainte Cécile), Haendel (Anthems, le Messie) et Bach (Motets, Messe en Si, Passions selon Saint Jean et Saint Matthieu, cantates).

 

L’Ensemble Jacques Moderne est soutenu par la Région Centre-Val de Loire et par le ministère de la culture et de la communication/DRAC au titre de l’aide aux ensembles conventionnés. Il est aidé par le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire et la Ville de Tours .

Ce programme a reçu le soutien de l’ADAMI et de la SPEDIDAM.

(*) Sur présentation d'un justificatif.