Karol MOSSAKOWSKI, Grand Prix de l'académie des Beaux-Arts "Jean-Louis FLORENTZ"

Le 01/01/1970 à 01h00 Cathédrale Saint-Vincent Tarif : 5 € Tarif réduit (*): 5 €

Programme

François COUPERIN

1668-1733

Offertoire sur les Grands Jeux (Messe des Couvents)  

 

Johann Sebastian BACH

1685-1750

O Lamm Gottes unschuldig BWV 656                             

Allein Gott in der Höh sei Ehr BWV 662                                                                    

Prélude et fugue en la mineur BWV 543               

 

Wolfgang Amadeus MOZART

1756-1791

Fantaisie en Fa mineur KV 594          

 

Félix MENDELSSOHN

1809-1847

Prélude et fugue en Si mineur op. 35 n° 3 (trans. K. Mossakowski) 

 

Karol Mossakowski

*1990

Improvisation 

Présentation

Né en Pologne en 1990 dans une famille de musiciens, Karol Mossakowski débute la pratique de la musique à l’âge de trois ans par l’apprentissage du piano et de l’orgue avec son père. Il intègre ensuite le lycée puis l’Académie de Musique de Poznań, où il a comme professeurs Elżbieta Karolak et Jarosław Tarnawski. Il est admis en 2011 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il reçoit l’enseignement de Michel Bouvard et Olivier Latry. Depuis 2013, il étudie l’improvisation dans la classe de Thierry Escaich, Philippe Lefebvre et László Fassang ainsi que l’harmonie auprès de Fabien Waksman. 

Il remporte plusieurs concours nationaux en Pologne, ainsi que le Concours International Feliks Nowowiejski à Poznań en 2010. En mai 2013, il gagne le 1er Prix du prestigieux Concours International du Printemps de Prague, qui lui ouvre les portes de nombreux festivals et ensembles musicaux notamment en République Tchèque, Slovaquie, Angleterre, Allemagne et Pologne. En 2015, il remporte le Grand Prix du Concours International Jean-Louis Florentz à Angers. La même année, il gagne le Grand Prix d’improvisation et le Second Prix d’interprétation du Concours International André Marchal à Biarritz.

Il enregistre en avril 2014 des œuvres de Wolfgang Amadeus Mozart et Charles-Marie Widor pour la Radio Nationale Tchèque. En 2012, le Gouvernement Français lui attribue une bourse de mérite, et deux ans plus tard, il devient boursier du Fonds de Tarrazi, et des Fondations Meyer et Brieux-Ustaritz.
           

Durant la saison 2014-2015, il a l’honneur d’être nommé Young Artist in Residence à la Cathédrale St Louis de la Nouvelle Orléans (USA), où il est organiste durant six mois. Cette expérience lui permet de jouer de nombreux récitals et concerts, notamment avec le prestigieux Orchestre Philharmonique de Louisiane. Il y exerce, en outre, ses qualités de professeur en donnant des cours d’interprétation et d’improvisation, ainsi que des master classes pour l’American Guild of Organists.

(*) Sur présentation d'un justificatif.